Plage des Tonnelles

A Saint Jean de Monts, la plage des Tonnelles est une plage immense et sauvage, privilégiée des campeurs environnants. Dans une ambiance estivale, votre cœur, séduit par le cadre environnemental, balancera entre baignade, cheval et pêche.  

La plage dunaire des Tonnelles est le petit paradis des campeurs à proximité et de tous les estivants en quête d’une plage belle, sauvage et bien desservie.

Pourquoi choisir la plage des Tonnelles à Saint Jean de Monts ?

Un accès direct depuis les campings à proximité

La plage des Tonnelles est fortement plébiscitée par les nombreux campeurs dont la tente n’est plantée qu’à quelques mètres, dans les campings à proximité. En effet, quoi de plus « vacances » que de rejoindre la plage en quelques minutes, à pied ou à vélo, au sortir du lit ? S’adonner au premier plongeon de la journée, lorsque la lumière rasante du lever de soleil inonde la plage, à l’abri de tous les regards. Puis rentrer au camping pour savourer un bon petit déjeuner. La journée commence comme tout le monde en rêve. Elle peut même se terminer en apothéose sur cette même bande de sable magique. Après un pique-nique dîner sur le sable à admirer le soleil se cacher derrière l’horizon, votre jetée dans les bras de Morphée n’en sera que plus pacifique.  

C’est donc principalement aux périodes d’ouverture des campings, d’avril à septembre, que cette plage est fréquentée.  

Une plage sauvage qui permet quelques belles expériences

Sur la plage des Tonnelles, comme sur toutes les plages sauvages du Pays de Saint Jean de Monts, la présence de sable, le calme, le panorama, l’ensoleillement à la journée et la sécurité de la baignade sont des appels du pied pour toutes pauses farniente, petits ploufs entre deux buts, recharges en eau des seaux en vue du remplissage des douves du château de sable.

Cavaliers, la balade au coucher du soleil vous est fortement recommandée d’autant que les chevaux sont autorisés toute l’année avec une restriction horaire entre le 01/05 et le 30/09 (autorisation de 19h à 10h). Propriétaires de chiens en laisse, la promenade est un régal toute l’année.
Pêcheurs de pignons et de crevettes, il paraît que la plage des Tonnelles est un spot d’où vous repartez auréolés du grade de pêcheur en chef. Le coquillage de Saint Jean de Monts a placé les Tonnelles parmi ses plages de prédilection, au même niveau d’affection que la plage de la Parée du Jonc et la plage de la Davière plus au sud.  
Promeneurs, depuis le chemin d’accès à la plage, vous pouvez rattraper des sentiers pédestres existants : le chemin dunaire, le GR8 et certains circuits de trail ou marche nordique.

Tout affairés que vous êtes, pensez tout de même à lever le nez. Admirez la vue sur l’île d’Yeu depuis la plage ou le chemin dunaire. Vous ne pouvez que vous extasier sur la qualité de l’environnement naturel. La plage est d’ailleurs labellisée Natura 2000. Le nettoyage mécanique y est interdit, afin de ne pas perturber le développement de la biodiversité.  

Les accès et services

Au bout du chemin des Tonnelles, un parking gratuit avec portique est à votre disposition. Notez que ce parking n’est pas surveillé.
Quelques magasins de proximité longent la route, vous permettant d’effectuer les derniers achats d’une journée ou soirée à la plage sans aucune frustration ou d’un retour dans votre maison de vacances, le dîner en poche.

La plage est desservie par des pistes cyclables et la navette La Littorale.

Afin que toute la famille passe du bon temps en toute sérénité, des surveillants de baignade sont présents tout l’été.

La plage des Tonnelles est proche des plages de Notre Dame de Monts et plus au nord des plages de La Barre de Monts-Fromentine.

L’histoire du camping à Saint Jean de Monts

camping Saint Jean de Monts - entre 1960 et 1969 - Editeur Alain - Propriétaire AVERTY P. - Colll OPCI AREXCPO (Personnalisé)

Dans l’entre deux guerres, l’accès aux vacances à Saint Jean de Monts, au bord de la mer, se démocratise grâce au développement des colonies de vacances d’abord, puis du camping, à partir des années 1930. Bien sûr, avant que les autorités ne s’organisent, les premiers campeurs plantaient la tente là où le vent les portait, dans la forêt domaniale. 
Il n’aura pas fallu longtemps pour que le premier camping soit créé à Saint Jean de Monts. En 1933, l’association privée nationale dévouée à la promotion du tourisme délimite le premier terrain de la commune : le camping Touring-Club de France. Avec lui, cessent ainsi les installations « sauvages » en forêt.  
Les premiers campeurs ont des revenus suffisamment importants leur permettant d’acquérir le matériel adéquat. A partir des années 30, mais surtout après la Seconde Guerre mondiale, l’hôtellerie de plein air se développe et s’ouvre à des classes moins aisées. Dormir en plein air devient le rêve de tous. Débute une grande histoire d’amour entre les estivants et Saint Jean de Monts, une terre de vacances où les campings sont les hébergement de tourisme les plus nombreux.


Toutes les plages de Saint Jean de Monts


mi, Sed tempus luctus venenatis, ipsum dolor. non