Et si on donnait un coup de pouce aux oiseaux ?

Ça y est, l’hiver arrive. Le thermomètre passe dans le négatif, les insectes se font plus rares, le sol gèle. Autant d’obstacles pour les petits oiseaux, dans leur quête de nourriture pour s’alimenter et lutter contre le froid.

Je vous propose donc un petit tuto’ pour leur donner un coup de pouce en ce début d’hiver. Je vous explique comment créer des boules de graisse pour les mésanges charbonnières, moineaux, rouge gorge ou encore chardonnets qui virevoltent au-dessus de nos têtes.

Un atelier très simple à réaliser, y compris avec vos enfants ou petits-enfants (véridique, j’ai testé pour vous 😉). Voyez là une belle occasion de les sensibiliser, de façon amusante, à l’environnement et à la biodiversité qui les entoure.

La recette des boules de graisse

Ingrédients

Vous aurez besoin de :

  • 6 cuillères à soupe de graisse végétale (de préférence car non salée) soit un demi-pain environ ;
  • 2 cuillères à soupe de graines de tournesol ou d’un mélange de graines ;
  • 2 cuillères à soupe de mélange de céréales ;
  • 2 cuillères à soupe de raisins secs ;
  • Quelques noix concassées (optionnel) ;
  • 4 petits pots en silicone (si vous n’avez pas, des pots de yaourt feront très bien l’affaire) ;
  • 4 x 20 cm de ficelle de cuisine ou de jardinage.

Préparation

Dans un saladier, déposez la graisse végétale et faites-la fondre doucement au bain-marie. Une fois qu’elle est suffisamment malléable (sans être liquide), ajoutez les graines, les céréales, les raisins secs et les noix.

Mélangez l’ensemble jusqu’à ce que tous les ingrédients soient bien incorporés à la graisse.

Une fois cette étape terminée, faites une boucle avec votre ficelle. Déposez-la au fond de votre petit moule ou pot de yaourt. Versez ensuite votre préparation en veillant à ce que votre ficelle reste au centre.

Variante : Avec la même recette, vous pouvez enduire des pommes de pin légèrement ouvertes que vous suspendrez avec un fil.

Passez vos petits pots quelques heures au frais puis démoulez. Il ne vous reste plus qu’à accrocher vos boules de graisse à un arbre ou à les déposer sur un muret ou votre balcon. Préférez dans tous les cas une zone dégagée afin que les oiseaux ne se fassent pas surprendre par d’éventuels prédateurs.

Vous pouvez compléter en disposant de petites assiettes en extérieur avec de l’eau, tout en étant vigilant à la remplacer régulièrement (et à briser la glace si elle venait à geler 😉).

Les conseils ++

  • La LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) recommande de les nourrir de la mi-novembre à la mi-mars (surtout durant les périodes de gelée). Une fois que vous avez commencé, évitez de stopper le nourrissage en cours d’hiver, les oiseaux pourraient s’en trouver perturbés. Si le printemps démarre tôt comme c’est souvent le cas au Pays de Saint Jean de Monts, il est alors temps de tirer sa révérence et de laisser la nature reprendre le relai, comme elle sait si bien le faire.
  • Eviter les aliments salés comme les biscottes, le pain ou le lait.
  • Privilégier l’astuce de la ficelle plutôt que le filet autour des boules de graisse ; ce dernier peut s’avérer dangereux pour les oiseaux.
  • Entretenir la zone de nourrissage par un nettoyage régulier qui évitera la transmission de maladies entre les animaux.

Votre petit geste sera très vite récompensé par l’agréable va-et-vient des oiseaux venant picorer devant votre fenêtre. 😊

Celine Rondier

céline

Maman d’une petite fille de 4 ans et d’un « grand » garçon de 8 ans, j’ai appris ces dernières années, avec eux, à re(découvrir) le Pays de Saint Jean de Monts avec des yeux d’enfants.
Et quelle belle place laissée à la découverte !

Notre Dame De Monts