notredamedemonts-alamoureux_validite-vendee

Notre Dame de Monts

A Notre Dame de Monts, vous êtes douillettement installés dans une ambiance balnéaire rassurante et paisible. Un petit bourg commerçant, un quartier balnéaire animé de jour comme de nuit, 8 plages de sable fin, des activités et animations sportives et culturelles tour à tour, feront de vos vacances un délicieux moment de détente en famille. 

Un environnement naturel merveilleux 

A Notre Dame de Monts, 8 plages se succèdent, formant un linéaire de sable fin de plusieurs kilomètres. Chaque plage, dotée d’un caractère propre, détient son lot d’amoureux fidèles. Urbaines, animées, sauvages, calmes, sportives, naturistes, les plages de Notre Dame de Monts seront sans nul doute votre terrain de jeu et d’évasion.

Sur ce linéaire de plages se cache le Pont d’Yeu, une merveille géologique se donnant en spectacle aux grandes marées. C’est à ces périodes, où vents et coefficients de marées sont favorables, que ce trait d’union de 4 km vers l’île d’Yeu, de galets et de calcaire, se laisse approcher, admirer, fouler du pied. C’est un véritable étalage de coquillages. Alors courbez l’échine, grattez et constituez un précieux butin de palourdes, coques et moules pour votre repas du jour sur ce superbe spot de pêche à pied
 
Également sur le podium des trésors à explorer : le spectacle des hérons dans leur lieu de nidification protégé en forêt, la héronnière. Levez le nez. Les arbres deviennent des nichoirs et des dortoirs pour 500 oiseaux, hérons cendrés et aigrettes garzettes. A explorer accompagnés. 

Apprendre de ses vacances en s’amusant 

L’environnement naturel de Notre Dame de Monts, similaire à celui de ses deux voisines de la côte du Pays de Saint Jean de Monts, est tout à fait surprenant et dépaysant. Alors si l’envie vous prend d’en connaître les secrets tout en vous amusant, plongez avec sourire et enchantement dans le ventre de cette nature :

  • pour atterrir sur les hauteurs de Kulmino, un panorama à 360 degrés sur le Marais Breton Vendéen ;
  • au milieu des moulins tournoyants du Jardin du Vent ;
  • au cœur de la forêt à Biotopia pour rencontrer une faune discrète et mystérieuse. 

Tout est facilité pour apprendre de ses vacances en s’amusant.

Les colonies de vacances dans l’histoire balnéaire de Notre Dame de Monts 

Dans l’entre-deux-guerres, la classe moyenne a enfin, comme la classe bourgeoise depuis le XIXe siècle sur la côte atlantique, l’heureuse possibilité de bénéficier des bienfaits des bains de mer.
Pour elle, des modes de vacances ont été pensés et développés dès la fin des années 1920 à Notre Dame de Monts.  

  • Le camping en forêt est adopté par les premiers adeptes dès les années 1930. 
  • De nombreuses colonies de vacances attirent des milliers de petits colons français. La jeunesse citadine du pays est occupée l’été dans un environnement naturel exceptionnel de bord de mer, dans des structures qui s’organisent à merveille.

A Notre Dame de Monts, les colonies de vacances sont construites en lisière de forêt, à quelques mètres donc de l’océan.
Ker Morvan, Colonie Revivre, Le Sacré-Cœur, pour ne citer qu’elles, sont des colonies dont les murs, s’ils existaient toujours, pourraient parler du bonheur de ces petits colons de découvrir pour la première fois le bord de mer. 

Il est des personnages qui, grâce à leur influence et détermination, façonnent un territoire en menant de grandes œuvres. C’est le cas de l’Abbé Thibaud, à qui Notre Dame de Monts, chère à son cœur, doit une colonie pas comme les autres « Les Alouettes » à Ker Bourine. Devenue une institution, cette colonie organisait des rassemblements inter-colonies, participant à faire rayonner la commune.

Peut-être faites-vous partie de ces amoureux de Notre Dame de Monts, bercés depuis l’enfance dans ces colonies, par le doux son des vagues.

facilisis Donec quis, sem, adipiscing suscipit Phasellus Donec libero elit. mi, Aenean